Le Cerf-Volant Monofil

Ci-dessus, de grands monofils ou structures gonflables sur le Plateau de Gergovie pendant son festival annuel : Cervolix.
Ci-dessus, de grands monofils ou structures gonflables sur le Plateau de Gergovie pendant son festival annuel : Cervolix.

 

Comme son nom l'indique, le cerf-volant monofil ne comporte qu'une ligne. Assimilé au jeu de plage par excellence, il est plus abordable pour les tout petits, mais a su conquérir beaucoup d'adultes ... car au fond nous sommes tous sont restés de grands enfants !

 

Il existe différentes utilisations du cerf-volant monofil :

 

 - Le monofil pilotable : L'idée étant de jouer avec la tension de sa ligne pour le contrôlé/dirigé. Il existe notamment le Morpho ou le Switch, de splendides réalisations d'Alain Micquiaux, créateur français de talent. Le switch est un monofil très stable lorsqu'on le laisse lorsqu'on le laisse voler seul il sait se révéler un acrobatique très réactif et ultra joueur lorsqu'il est secoué ... des vidéos de ces créations sont à découvrir en bas de cette page.

 

 - Le combattant : il faut ici couper la ligne de l'adversaire afin de remporter la victoire. L'association du Manjha Club International est très connue pour ses activités dans ce milieu. N'hésitez pas à aller consulter leur site !

 

 - Les structures gonflables : ils ont des formes de chien, serpent ou.. soucoupe volante ! Rien ne peut arrêter l'imagination de leurs concepteurs. Ce sont de grandes structures qui se gonflent grâce au vent, et volent par elle-mêmes ou grace à un cerf-volant porteur. L'association AWITA est une association très active en France comme à l'étranger. Leur site est fréquemment mis à jour et reflète parfaitement de toutes leurs activités.

 

 - Les instalations volantes : C'est une tendance de l'art contemporain, utilisant des structures artistiques afin de mettre en valeur un lieu, un espace et un évènement. Ce concept est partagé  par le collectif Quidam ou bien encore l'artiste français Alain Micquiaux, réinventant ainsi l'utilisation des cerfs-volants. Leurs œuvres éphémères sont portées par le vent, exposées aux éléments, animant le ciel pour le plaisir et la curiosité de leur public.

Les Coquelicots d'Alain Micquiaux

« Inspiré par le vent et ses mouvements, mes œuvres s’élèvent et transportent la poésie céleste. J’accorde mes créations à des éléments changeants qui restent seuls maîtres des lieux et des événements. Ainsi mes dessins rendent impérissable le souvenir d’un lieu et d’un instant. Portés par les vents, ils soulignent la subtile magie de l’impalpable.»                           ALAIN MICQUIAUX 

                                                                                                              http://www.alain-micquiaux.fr 

Le Switch, le cerf-volant mono-fil qui n’a pas de sens :

Le Morpho, création pilotable d'Alain Micquiaux